Combattre les poignées d'amour et les rondeurs localisées

Messieurs, vous êtes naturellement privilégiés par rapport aux femmes, cependant, les différentes étapes de votre vie vont marquer peu à peu votre silhouette qui deviendra de moins en moins svelte.

L'homme ayant le plus souvent, un morphotype Androïde, les graisses vont progressivement épaissir les tissus qui se trouvent sur le haut de votre corps (ventre, bas du dos, dorsaux, pectoraux, bras), et plus rarement sur les cuisses et les fesses.
Elles vont aller engorger les Adipocytes et se loger au niveau des poignées d'amour, des pectoraux, des dorsaux, des bras et parfois sur les cuisses et les fesses, puis vient avec la chute hormonale, le moment où la peau se relâche...

  • Vers 20/30 ans, on s'émancipe, il y a plus de sorties, plus d'excès, moins de repos, on passe beaucoup de temps sur les consoles vidéo ou sur l'ordinateur, on grignote, l'activité physique est réduite !
    L'équilibre entre l'apport calorique et la dépense énergétique n'est alors plus respecté, arrive la prise de poids avec parfois, si il y a beaucoup d'excès, la création de nouveaux adipocytes.

La 1ère prise de poids chez l'homme a souvent lieu entre 21 et 30 ans

  • Vers 30/50 ans, on est bien installé, on vit bien, le climat socioculturel dans lequel on évolue est intense, beaucoup de travail entrainant des déjeuners ou diners d'affaires, arrivent les enfants, moins de temps pour l'activité physique, plus de stress une alimentation parfois trop riche...
    Outre le coté inesthétique (effet gros ventre), ces graisses dites viscérales puisqu'elles entourent les organes vitaux, ne doivent pas restées installées car elles sont souvent liées aux incidents cardiovasculaire, facteurs de risque de diabète, de maladies coronariennes, etc...

Un papa sur trois prend du poids à l'arrivée d'un enfant.

  • Vers 50 et +, ce sont les hormones qui commencent à vous jouer des tours, vous secrétez moins de testostérone donc vous perdez peu à peu votre densité musculaire, malheureusement au profit de la graisse, et les tissus se relâchent...
    Sans compter quelques facteurs aggravants, telles que la prise de médicaments ou une diminution de l'activité physique

Le métabolisme basal diminue avec l'âge de 2% à 3% par décennie après l'âge adulte


Le saviez-vous:

  • 35% des hommes se pèsent au moins 1 fois par semaine
  • 46% des hommes ont déjà essayé un régime.
  • 87% des hommes souhaitent prendre soin de leur corps.
  • Chaque année, les instituts Cellusonic accueillent 20% d'hommes

Alors, faites comme ces 20% d'hommes, pousser la porte des Instituts CELLUSONIC, armez vous pour combattre ces différentes phases, et enfin retrouver vos privilèges masculins !

Grâce à des soins performants, issus d'une technologie unique et exclusive en Europe, alliés au professionnalisme de nos équipes qui vous suivent et vous accompagnent, pour vous offrir une solution sur mesure et durable adaptée à vos besoins.
L'appareil CELLUSONIC utilisé est doté d'une tête mixte qui associe :

  • Des ultrasons non focalisés émis à une fréquence de 3.20MHZ, qui permettent de liquéfier les Adipocytes (cellules graisseuses) localement (bas ventre, poignées d'amour, pectoraux, dorsaux et bras) et en profondeur afin de remodeler votre corps et perdre du volume là où vous le désirez.
  • La dépressologie, légère aspiration créée par une canule en verre afin que la peau soit en contact avec la tige métallique diffusant les ultrasons (effet ventouse au contact de la peau), associée aux Ultrasons, va permettre d'assécher les cellules graisseuses qui se trouvent plus en surface et de drainer les déchets et les toxines liquéfiés afin qu'ils soient éliminés efficacement par les voies urinaires.
    Ce drainage va, en parallèle, stimuler les fibres de collagène, d'élastine et les fibroblastes pour, ainsi, tonifier toutes les parties de votre corps malgré une perte de volume rapide...

La garantie Cellusonic, c'est un accueil chaleureux, un suivi personnalisé, des soins performants, des résultats probants, durables et sans douleur

*en savoir plus : Les hommes sont naturellement privilégiés grâce à un métabolisme basal élevé dû à une production importante naturelle de testostérone qui leur confère une substantielle densité musculaire donc une masse maigre plus dense. La masse grasse va représenter en moyenne entre 10 et 15% de votre poids contre18 et 25% pour la femme.
Cette graisse dite de type Androïde est repartie essentiellement sur la partie supérieure de votre corps (ventre, pectoraux, bras, cou).
Outre le facteur inesthétique, ces graisses dites viscérales puisqu'elles sont localisées à l'intérieur de l'abdomen (donc en contact avec vos différents organes vitaux), sont plus dangereuses que les graisses sous cutanées dites graisses de type gynoïde que l'on retrouve le plus souvent chez la femme, sur les cuisses, les hanches, les fesses,,etc.
En effet, elles sont souvent liées aux risques de maladie cardiovasculaire, coronarienne, d'hypertension, au diabète type 2, etc.
Cependant il y a une petite note positive, elles sont plus faciles à éliminer !

Morphotype Androïde :
On parle de morphotype Androïde lorsque les graisses sont installées sur le haut du corps : ventre, dos, bras, cou.
Il ne faut pas les laisser s'installer car en quantité excessive, elles peuvent représenter un risque pour la santé.

Adipocytes :
Les adipocytes sont des cellules présentes dans les tissus adipeux. Ces cellules graisseuses augmentent jusqu'à l'adolescence puis restent constantes. Elles se vident et se remplissent tout au long de notre vie, elles peuvent grossir 50 fois leur taille. Elles ont pour rôle d'accumuler l'énergie sous forme de graisses pour les réutiliser en cas de besoin. Attention, un adipocyte qui a atteint 50 fois sa taille ne peut plus stocker donc si l'apport de graisse est trop important, il va créer une nouvelle cellule...

Métabolisme basal :
Le métabolisme de base est le besoin en calories nécessité par l'organisme pour assurer son fonctionnement pendant une journée. Le métabolisme de base représente le niveau métabolique d'un individu au repos, couché, à jeun depuis 14 à 18 heures. Exemple, pendant le sommeil, la dépense énergétique est 4 à 5 % plus basse que le métabolisme basal, c'est le métabolisme minimal.
Si l'on compare le métabolisme basal d'un homme et d'une femme de même poids, même taille et même âge, celui de l'homme sera 5 à 8 % plus élevé que celui de la femme, la différence étant liée au faite que l'homme à une proportion de masse maigre plus importante que la femme.
Avec l'âge, la masse maigre diminue et le métabolisme basal avec elle.


Ultrasons :
Les Ultrasons sont des vibrations de même nature que le son, dont la fréquence se situe au-delà de la limite d'audibilité humaine.
Les Ultrasons sont régulièrement utilisés par le corps médical (par les kinésithérapeutes, les dentistes, en imagerie médicale « échographie ») seule la fréquence change.
Les appareils à Ultrasons à usage thérapeutique ont des fréquences acoustiques supérieures à 20 kilohertz.

Depressologie :
Technique de traitement séculaire dont le principe est de créer une légère aspiration grâce à une canule en verre, effet ventouse au contact de la peau.
Celle-ci va créer une hyperhémie et favoriser les échanges intercellulaires.

Fibroblastes :
Cellules issues du tissu conjonctif (tissus de remplissage et de soutien dans l'organisme contenant des fibres d'élastine et du collagène).Les fibroblastes servent à réparer les lésions et autres processus dégénératifs. Elles sont responsables de la formation des fibres de collagène.

Fibres de collagène :
Les fibres de collagène sont des protéines, produites par les fibroblastes, constituant une partie importante de la peau. Elles sont responsables de la cohésion des tissus et de leur résistance (elles assurent la solidité de votre peau).
Leur renouvellement diminue avec l'âge, ce qui provoque un amincissement du derme, à l'origine du vieillissement de la peau.

Fibres d'élastine :
Les fibres d'élastine sont des protéines présentes dans le tissu conjonctif qui lui confère élasticité et solidité. Elle possède la particularité d'être élastique ce qui permet à la peau de reprendre sa forme initiale lorsqu'elle est pincée. Avec le temps la fibre d'élastine se raréfie et la peau devient mince et ridée.